Le Jugement XX

  •  

jugementXX On assiste à la naissance d’une conscience.
L’Animus et l’Anima arrivent à la paix à travers la prière.
À eux deux, ils ont créé l’androgyne divin qui obéit à l’appel de la conscience suprême représentée par l’Ange.

Après un séjour dans les profondeurs de l’inconscient, après un travail qui peut avoir été effectué dans la douleur, en tout cas dans l’ombre, une nouvelle vie s’éveille, comme une naissance ou une résurrection.
Ce puissant désir d’évolution résonne comme une musique divine.

Ce qui est suggéré dans cet arcane, c’est qu’une force défiant la mort est à l’œuvre dans notre existence même ; la conscience immatérielle et immortelle.
C’est une carte d’extase, de renaissance profonde et de prière immédiate exaucée, où les énergies montent de la terre vers le ciel et simultanément, descendent du ciel vers la terre.

Il convient de la reconnaître : elle représente le dernier pas avant la réalisation totale du monde.

Je viens d’un inconcevable œuf d’or où l’être et le non être ne sont que lumière indifférenciée.

Je suis la plus haute réalisation de ton psychisme, ta pensée devenue enfin androgyne.

Je viens te libérer des limites de l’homme et de la femme.

Le cercle de nuages célestes qui m’entoure n’est autre que ton cerveau azur éclaté.

J’efface pour toujours tes frontières. D’incarnation en incarnation, de transformation en transformation, avec certitude, avec la joie constante, je te permets d’être ce que tu as toujours été : Un ange émissaire de Dieu.